La colonne vertébrale est composée de 24 vertèbres posées sur le sacrum.

Ces vertèbres sont stabilisées par :

un disque intervertébral

deux articulations postérieures.

Le disque intervertébral

Le disque intervertébral à l'avant de la colonne vertébrale est un coussin fibreux avec un noyaux gélatineux.

Ce coussin fibreux fait de tissus conjonctifs est très hydraté comme un coussin hydraulique pour amortir les pressions vertébrales.

Au fil de la journée, ce coussin hydraulique s’applatit, se déshydrate. Le repos allongé permet la réhydratation des disques intervertébraux.

Cette réhydratation est de bonne qualité si les verrous musculaires posturaux sont souples. (Voir Documentation : chaines musculaires)

Avec la succession d'efforts quotidiens, le manque de repos, le stress, la sédentarité, les disques perdent leurs qualités d'adaptations.

Pendant le repos, le corps ne peut plus se détendre. La rupture du cercle vertueux de la réhydratation des disques installe la douleur de façon chronique.


Les articulations vertébrales postérieures

En position redressée et pendant les mouvements de la colonne vertébrale, les articulations postérieures permettent de stabiliser l'emboîtement des vertèbres avec des muscles spécifiques.

Lorsque ces articulations subissent trop de pressions par excès de sollicitations, un état inflammatoire apparaît avec une irritation des fibres nerveuses sensitives entraînant des blocages très douloureux.

C'est la rupture du cercle vertueux de l'équilibre non-douloureux.


Avec la succession des efforts quotidiens, le manque de repos, la sédentarité, l'âge, les disques intervertébraux se réhydratent de plus en plus difficilement et se fissurent. Alors l'enraidissement musculaire s'installe durablement. Le corps perd ses capacités de récupération et votre posture se tasse, se déséquilibre.


Les solutions

Le sommeil allongé au moins 7 heures chaque jour permet de réhydrater les disques intervertébraux. Cette réhydratation est de bonne qualité si les verrous musculaires posturaux peuvent se détendre pendant le repos.

Bouger, pratiquer des mouvements doux, précis, calmes, attentifs est indispensable pour entretenir la vitalité des muscles. Il faut savoir que la souplesse et la force musculaire diminue dès l'age de 35 ans si elle n'est pas entretenue.

Une bonne hygiène des mouvements est indispensable pour garder une qualité articulaire et musculaire confortable.

Votre pratique corporelle régulière rééquilibre la posture globale de votre corps, diminue le stress, améliore la souplesse.

80% des douleurs chroniques sont associées à un déséquilibre de la posture.

Inscrivez-vous pour créer un compte