Lorsque je commence un travail de découverte corporelle chez un patient présentant des douleurs tenaces dans son dos, je demande : “faites une grande respiration à votre façon”.

Je découvre alors dans une très grande proportion de cas, les épaules qui se soulèvent avec une respiration très haute dans la poitrine. Le thorax très haut, très en avant, qui ne sait pas se relâcher. Commence alors, allongé sur le dos, un apprentissage pour relâcher la poitrine pendant l’expiration, en cherchant les appuis du corps sur le sol. Le ventre peut se détendre. A l'inspiration, le mouvement du diaphragme apparait. Une aventure commence : la découverte de notre organisation intérieure.

Nous ne pouvons changer que ce dont nous prenons conscience. C’est le début de cette sensation d’avoir la possibilité de modifier les comportements.